Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 18:49

PHOTO-JEAN-BERTHOU-avec-nom-du-photographe.jpgSamedi 26 mars - 20 h 30

Espace Mathurin MEHEUT

 

Billetterie à l'Office de Tourisme de Roscoff

et à l'entrée de la salle (dans la mesure des places restantes)

 

Entrée 2,5 € - Gratuits adhérents Art et Culture

 

 

 

 corbiere-medaille02P

 

 

 A l'invitation de l'Association Art et Culture, Jean BERTHOU, conservateur du Musée Yan'Dargent à Saint Servais et auteur de nombreux travaux érudits sur les deux "Corbière", se propose de faire découvrir au public combien l'un et l'autre sont redevables à Roscoff et combien plus encore Roscoff a bénéficié et bénéficie de la passion de ses deux écrivains hors pair.

   

 

Edouard Corbière (1793-1875) a connu Roscoff en 1806, a fréquenté ses quais comme marin en goguette, l'a célébré dans son premier roman "LE NEGRIER", ouvrage fondateur du roman maritime en France, avant de venir s'y installer et de consacrer son entregent, son énergie et sa fortune à modeler le visage du village de pêcheurs.

 

Tristan Corbière (1845-1875), son fils aîné, le plus grand poète breton de langue française, y a vécu enfant avec ses parents, puis en adolescent solitaire, se plaisant à la compagnie des GENS DE MER du cru dont il se fera le chantre dans les AMOURS JAUNES (1873) et empruntant à la mer ses rythmes syncopés et surtout la violence qui anime ses poèmes.

Published by webmaster - dans Tristan Corbière
commenter cet article

commentaires